Photo by: Joshua EarleJean 4:1-10

Philippe descendit en Samarie et de nombreux miracles prirent place par ses mains. Plusieurs Juifs avaient des préjugés envers les Samaritains. Ce n’est que lorsque le Seigneur eut brisé cet orgueil en eux, qu’ils purent opérer des miracles.

Un caractère qui est façonné par le Seigneur fera sortir le meilleur de toi.

Le meilleur de toi ne sort pas lorsque tu cèdes facilement à la colère. Le meilleur de ton caractère sortira lorsque tu auras été brisé par le Seigneur.

La vie chrétienne est l’’expérience d’une vie transformée, changée, taillée par le Seigneur.

Avec Dieu une épreuve échouée reviendra toujours. Un test que tu ne passes pas avec le Seigneur reviendra. En effet il n’y a pas de raccourci avec Dieu.

Les disciples ont compris que l’Évangile ne leur était pas réservé à eux seuls (Actes 8:4). Une fois débarrassé de ses préjugés, Philippe descendit en Samarie et leur prêcha l’Évangile. Plusieurs malades furent guéris et les esprits impurs sortirent des Samaritains. On n’avait jamais vu Philippe faire de tels miracles en Galilée.

Chacun de nous a une Samarie dans sa vie . Chacun de nous aura une expérience avec la Samarie (ex.: dans le mariage, au travail, etc.) parce que Dieu veut briser certaines choses en nous. La Samarie est une école que tu ne peux fuir.

Philippe arrive en Samarie avec beaucoup d’amour et de compassion, et par conséquent les miracles prennent place.

Joseph reçoit des révélations par les songes (Génèse 37:5-11). Mais il est arrogant, naïf, et ne sait pas à qui parler et de quoi leur parler. Ces révélations qu’il rapporte vont lui créer des problèmes. Dieu voit qu’il doit briser l’orgueil et l‘indiscrétion en lui. Dans la citerne où ses frères l’avaient jeté, il n’y avait ni eau ni vie. Dieu va amener Joseph dans la citerne pour lui apprendre la discrétion et la maîtrise de soi. Lorsqu’il en sort, on le vend comme esclave. Par la suite, face à la femme de Potiphar, Joseph va apprendre la maîtrise de soi. On l’accuse faussement. Toutes ces épreuves sont en réalité une école dans laquelle Joseph est taillé et brisé. Il est ensuite mis en prison.

Dans Génèse 45:5, 8, on a affaire à un Joseph qui a atteint une maturité. Dix-sept ans plus tard, après avoir été vendu par ses frères à cause la jalousie qu’ils éprouvaient à son égard, Joseph est en position de force. Sans être Égyptien, il est la deuxième personnalité après Pharaon.

Lorsque le caractère de Joseph avait été travaillé, ses frères tremblaient devant lui, mais Dieu avait enlevé la rancune de son cœur. Quand le caractère d’un enfant de Dieu est transformé, il parlera alors comme Joseph :«Le mal que vous aviez planifié contre moi a été transformé en bien».

Pour l’intégralité de cette prédication, écrivez-nous à :  contact@armeedesrachetes.com.

Publicités