Photo by:  Michael Hull

Après avoir expliqué l’origine de la pâque, le pasteur Fidèle a ressorti quelques leçons de cet épisode de la vie du peuple d’Israël, au travers de Pharaon et ensuite de Moïse.
1) PHARAON : Exode 1:8 Fin stratège:
** il commença par décider de tuer tous les enfants mâles, afin de priver les hébreux d’un avenir.
De même l’ennemi de nos vies essaye par tous les moyens de nous priver d’un lendemain meilleur. Il compromet notre présent, nous pousse à commettre dans le présent, de mauvais choix qui auront pour conséquence de fermer la porte de l’avenir.
** il proposa à Moïse et à son peuple de sacrifier à Dieu dans le pays, c’est à dire en Égypte.
Il voulait en réalité priver le peuple de son intimité avec Dieu.
Cette facilité aurait annulé le sens du sacrifice ; le premier sacrifice demandé par Dieu n’étant pas l’animal à offrir mais le départ vers le désert, en quittant le confort de l’Égypte.
Multipliant les stratégies, Pharaon tente une autre formule :
** il dit à Moïse d’aller offrir des sacrifices à l’Éternel dans le désert mais sans s’éloigner (alors que Dieu avait ordonné qu’ils marchent pendant 3 jours).
Ensuite :
** il permet seulement aux hommes d’aller faire des sacrifices à l’Éternel mais pas les femmes et les enfants.
C’est l’histoire qui se répète quand l’ennemi cherche à garder dans une famille certains membres entre ses mains, afin que l’adoration soit affectée par ceux qui sont sous son contrôle.
**il essaye même de les dissuader d’emmener le bétail au désert, dans le but de garder la mainmise sur ce qui représentait leur fortune.
La stratégie de l’ennemi n’a pas pris une ride ; encore aujourd’hui, certains chrétiens ont quitté l’Égypte mais y ont laissé leur offrande, leur argent, leurs biens.
2) MOÏSE
Exode 2 :14 «qui t’a établi chef et juge sur nous ? »
Cette question a été posée à Moise quand il a tenté d’intervenir au milieu de ses frères avant le mandat de Dieu.
Les géants des ténèbres des familles posent la même question à quiconque veut amener une révolution spirituelle dans un domaine de la famille contrôlé par l’ennemi.
Sans le mandat de Dieu, cette question déstabilise une destinée et peut conduire à des pénalités ancestrales ; mais quand Christ donne son aval, il équipe aussi le chrétien pour la mission.
L’histoire de Moïse est une référence. C’est au travers de lui que le peuple reçut les directives de Dieu pour être préservé des plaies qui frappèrent l’Égypte.
Pour la dixième plaie, habiter Goshen ne suffisait pas ; il fallait suivre tout un rituel notamment mettre le sang sur les portes des maisons et manger l’agneau.
Exode 12:11-14
L’ange de la mort épargnait ceux qui avaient respecté ces recommandations.
Cette nuit là, fut une nuit de victoire et de délivrance ; le Seigneur allait enfin ouvrir la porte de sortie, en frappant les premiers-nés de l’Égypte.
La pâque juive c’est l’histoire d’un peuple qui était prêt à tout quitter et aller à la recherche de Dieu.
Aujourd’hui, Jésus-Christ notre pâques, nous a donné la victoire au travers de l’oeuvre de la croix.

 

Publicités